Les Cours Réguliers

Logo Le Tour du Monde en Galipette

L’Ecole Le Tour du Monde en Galipette propose un enseignement qui dépasse largement le cadre du perfectionnement technique, et englobe toute une démarche pédagogique qui favorise l’éclosion de la créativité à travers l’apprentissage des arts du cirque, de la danse et du spectacle vivant en général.

Basé sur l’épanouissement personnel, l’enseignement s’adresse à tous et est adapté à tous les âges.

Les Cours Réguliers

Attention ! Nombre de places limité, inscription au préalable obligatoire !

Acrobatie et Acro-danse

Les cours d’acrobatie ados-adultes sont ouverts à tous, entre 16 et 60 ans. Ils dispensent un enseignement de haut niveau pour toutes les personnes motivées et passionnées par l’acrobatie. Ces cours, exigeants sur la condition physique des pratiquants, assurent une progression rapide et une formation solide pour toute personne sérieuse et persévérante.

 

Ils proposent un échauffement complet, suivi d’un travail approfondi des figures de bases (roulades, roues, équilibres, etc), pour finir avec le travail des figures plus complexes (saut de main, saut de tête, flip avant et arrière), et des séquences d’enchaînement.

 

Différents lieux et horaires vous sont proposés sur la saison 2024/2025 :

      • Mardi 19h30-21h30 (Adultes – dès 16 ans), à la salle de La Ficelle, 65 boulevard des Canuts, 69004 Lyon
      • Samedi 13h-15h (Adultes – dès 16 ans), au Pôle 9, 4 Rue Sylvain Simondan, 69009 Lyon
      • Nouveauté ! Samedi 11h30-13h30 (Adultes – dès 16 ans), au Centre Momboye, 25 rue Boyer, 75020 Paris

Aérien

Les cours de tissu aérien et de corde lisse sont tous niveaux. Ils sont destinés aux adolescents et aux adultes, à partir de 16 ans.

Lors de ces cours vous pourrez selon votre niveau : acquérir de solides bases techniques, développer une excellente condition physique (nécessaire à la pratique aérienne), élargir la palette de vos figures, et pour ceux qui le souhaitent, développer votre patte artistique à travers la création de numéros.

 

      • Vendredi 20h-21h30 (Adultes – dès 16 ans), au studio Mov’n Dance, 8 bis Rue Paul Cambon, 69100 Villeurbanne

Cirque en Famille

Les cours de Cirque en Famille sont ouverts aux adultes et aux enfants. L’objectif de ce cours est de renforcer les liens familiaux à travers la pratique des arts du cirque. Au programme : acrobatie, jonglage, équilibre sur les mains, portés, etc. ! Pour participer à ce cours, un adulte et un enfants minimum d’une même famille doivent être inscrits.

 

      • Nouveauté ! Samedi 10h-11h20, au Centre Momboye, 25 rue Boyer, 75020 Paris
      • Tarif : 270 € par personne, 200 € à partir du troisième enfant

Cours Privés

Nous proposons également des cours privés pour les disciplines suivantes : assouplissement, renforcement musculaire, acrobatie, équilibres, tissu aérien, manipulation du staff artistique.

 

Un créneau horaire est à convenir une semaine à l’avance, en prenant rendez-vous au 06 66 15 66 87.

 

Tarifs : Nous consulter.

 

Possibilité de prendre des cartes de 10 ou 20 cours à un tarif préférentiel.

    •  

Tarifs et Planning

+ ASSURANCE ANNUELLE INDIVIDUELLE DE 30 € COMPRENANT L’ADHÉSION ET LES FRAIS D’INSCRIPTION

 

Le règlement peut se faire en espèce, virement (RIB sur demande) ou par chèque à l’ordre de l’Association Le Tour du Monde en Galipette.

L’adhésion est valable sur toute l’année scolaire en cours. 

Les cours n’ont pas lieu durant les vacances scolaires et sur les jours fériés.

 

Les inscriptions sont ouvertes tout au long de l’année. 

 

Les Disciplines

Qu’est-ce que c’est ? 

Comment la pratique-t-on ?

L'acrobatie

L’acrobatie au sol représente la base de la gymnastique et du cirque. En effet, la plupart des éléments qui y sont travaillés se retrouvent dans tous les agrès. Elle requiert vitesse d’exécution, coordination, aptitude à se repérer dans l’espace, force, souplesse et explosivité.

 

Il faut travailler de nombreuses figures pour parvenir à maîtriser l’acrobatie au sol :

 

L’élément de base, indispensable en acrobatie et en gymnastique, est l’appui tendu renversé, le passage à l’équilibre. Ce parfait alignement du corps en appui sur les mains se retrouve, tout d’abord, dans les roulades, les roues, les rondades et les souplesses. Sa maîtrise, est la condition d’acquisition d’éléments plus complexes.

Les figures acrobatiques se répartissent ensuite en deux catégories, « vers l’avant » et « vers l’arrière » :

      • Le saut de mains et le flicflac-avant nous préparent aux séries vers l’avant.
      • Les rondades enchaînées au flicflac sont le couple inséparable des séries acrobatiques vers l’arrière. On apprend à dompter la difficile « courbette », qui résulte d’un fouet du corps et d’une impulsion des bras.
      • Les saltos avant et arrière terminent la formation acrobatique de base. Leur maîtrise, dans le respect des exigences techniques, est essentielle pour évoluer vers des figures de haut niveau.

Les arts du cirque et de la danse représentent l’école du courage et de la volonté, et c’est loin d’être toujours facile ! On doit savoir surmonter la peur pour exécuter des éléments très complexes. L’élève doit apprendre à se faire confiance, et à surmonter toutes les difficultés liées aux problématiques de la discipline (vertige, appréhension, gestion du risque, gestion du trac et de la scène). Il est donc primordial de rester motivé dans les moments difficiles.

Avant de commencer un travail approfondi sur les figures acrobatiques, il est important de préparer son corps, de le rendre apte à réaliser des éléments techniques de plus en plus complexes. Aussi la préparation physique est-elle primordiale. Elle permet d’acquérir ou d’améliorer force, vitesse et souplesse, nécessaires à la pratique de l’acrobatie ou du cirque, ou bien évidement de la gymnastique.

 

La préparation physique se divise en deux grandes parties :

Tout d’abord le renforcement musculaire qui permet de développer les qualités de force et de vitesse.

Puis les étirements, appelés également assouplissements, qui visent à améliorer la souplesse.

Pour tout débutants, ce travail occupe une grande part de l’entraînement. Heureusement, il diminue au fur et à mesure que l’élève devient confirmé. Attention ! Cela ne signifie pas pour autant que la préparation physique soit abandonnée, elle doit être poursuivie sans interruption mais de manière de plus en plus spécifique.

      • Renforcement musculaire

Il représente la condition indispensable pour toute préparation des muscles et des groupes musculaires, et permet la réalisation des éléments techniques.

Le renforcement musculaire donne force et vitesse d’exécution, et augmente l’aptitude aux mouvements. Il permet enfin de prévenir d’éventuelles blessures et traumatismes.

Il est donc nécessaire de développer la force des muscles des membres supérieurs et ceux des membres inférieurs et aussi ceux du tronc à travers les actions principales de l’acrobatie ou bien du cirque, comme par exemple l’antépulsion, la fermeture ou l’ouverture.

Plusieurs méthodes de renforcement musculaire peuvent être utilisées : on peut renforcer les muscles de manière dynamique ou statique, en mouvement ou en maintien de positions, selon un placement et une respiration spécifique.

Il est proposé un panel d’exercices de renforcement musculaire. Selon le niveau de l’élève, le nombre de séries et de répétitions peut varier.

      • Gainage

C’est la contraction de l’ensemble de la musculature du corps dans une position donnée. Le gainage va donner au corps la tonicité indispensable pour réaliser les éléments techniques qui demandent un maintien corporel irréprochable.

      • Assouplissement

Les assouplissements vont permettre d’augmenter l’amplitude des mouvements, de rendre les gestes plus esthétiques et surtout de bien préparer le corps à l’apprentissage des éléments techniques. On peut développer de la souplesse de deux manières : par la souplesse passive qui cherche une amplitude importante (elle s’effectue soit par pesanteur, ou avec l’aide de quelqu’un). Ou par la souplesse active, qui recherche la même amplitude mais cette fois par des gestes dynamiques.

Ces deux formes de travail sont complémentaires.

Les agrès de cirque

Le tissu aérien

ou tissu acrobatique est une discipline de cirque classifiée parmi les aériens. Il s’agit d’une technique de cirque assez récente inventée aux États-Unis puis introduite en France en 1996 par Gérard FASOLI.

L’agrès est composé d’un grand tissu plié en deux afin de constituer deux pans suspendus verticalement en un point d’accroche. Le pratiquant s’y enroule et se contorsionne pour exécuter différentes clés et figures acrobatiques. A l’instar des sangles, le tissu offre la possibilité d’effectuer de grandes rotations au-dessus du sol, permettant de grandes envolées aux mouvements gracieux.

C’est un agrès aérien très physique dans lequel les circassiens enchaînent des figures complexes à plusieurs mètres du sol. Il nécessite un minimum de condition physique, tous les mouvements se faisant d’abord à la force des bras puis à l’aide de celle des jambes.

En alliant pratique artistique et renforcement musculaire, le travail se réalise à la fois sur des variations de vitesse et de propulsion, mais également sur des jeux chorégraphiques et une multitude de mouvements acrobatiques.

Jonglage

On travaille le jonglage via différentes méthodes de manipulation d’objet. Le travail peut consister à rajouter des objets, à répéter des figures, etc. Le jonglage permet de développer l’habileté, la dextérité, et la patience du pratiquant. Balles, foulards, diabolos, massues, bâtons, tous les objets peuvent être mobilisés en jonglage.

Equilibre sur objet

La boule, le rouleau américain, le fil de fer permettent d’aborder les notions d’appui et d’équilibre. Les équilibres sur objets favorisent la maîtrise du poids du corps, le maintien et le recentrage corporel. Ils approfondissent la confiance du pratiquant, envers lui et les autres.

Équilibre au sol, sur les mains et sur la tête

La discipline travaille la posture du corps à l’envers, par des exercices de force, de souplesse et de maintien. Elle requière une bonne gestion respiratoire et un placement rigoureux.

L’art clownesque

Le clown permet d’improviser et de travailler des mises en scène afin de développer l’imagination et l’humour, et de donner vie à un personnage. Des facultés théâtrales y sont mobilisées. Le clown est un moyen de dérision sur soi et sur le monde.

Trapèze

Le trapèze est un agrès aérien sur lequel s’enchaînent des figures. Il est un bon moyen pour apprendre à évoluer dans l’espace, et à contrôler le vertige. Il favorise l’autonomie et la mesure du risque. Il requiert de porter une attention à chaque mouvement pour obtenir la sécurité et la beauté du geste.

Centre de préférences de confidentialité

Cookies nécessaires

Cookies de session

vchideactivationmsg_vc11,wordpress_test_cookie,wordpress_*,gdpr[allowed_cookies],wordfence_verifiedHuman,